Le groupe de planétologie a émergé au GSMA en 2007. Il est maintenant constitué de 3 enseignant-chercheurs et deux chercheurs. Depuis 2007, un doctorant (Jérémie Burgalat) a terminé sa thèse en mars 2012, sur le développement de la microphysique du modèle de climat de Titan. Après une période en tant qu'IR en région parisienne (LATMOS), il est revenu au GSMA pour un contrat d'IR sur le développement numérique du GCM. Un autre doctorant (Daniel Toledo) a soutenu en ocotobre 2015 sa thèse sur la préparation du capteur de poussière ODS, sélectionné pour la mission Exomars 2016 - et finalement annulé et sur Exomars 2018. ODS a aussi été inclus dans des campagnes d'observation terrestres. Un dernier doctorant (Benoît Seignovert) est en thèse depuis octobre 2014 pour analyser les observations de Titan par Cassini (ISS, UVIS) et étudier la formation et la croissance des aérosols dans haute atmosphère (400-1000 km).

Ils sont venus nous voir...

L'un des moyens d'animer la recherche dans notre groupe est de recevoir des chercheurs lors de séjours à courts ou moyens termes. Ces séjours permettent d'ouvrir ou de renforcer des collaborations. Les séjours moyens termes permettent aux chercheurs invités de d'installer et de participer à la vie du labo. Ils permettent aussi aux doctorants présents au laboratoire de cotoyer et de créer des collaborations utiles pour la suite de leurs parcours :

Nous avons invité Caitlin Griffith (Lunar and Planetary Laboratory, Tucson, Université d'Arizona) au GSMA, à l'automne 2008 et pendant un mois (Programme Chercheur Invité Région Champagne-Ardenne), pour travailler avec notre équipe sur le transfert radiatif et le modèle de climat.
Nous avons aussi bénéficié d'un mois de chercheur invité pour la venue de Robert West (Jet Propulsion Laboratory, NASA à Pasadena, Californie) en novembre 2013 (Programme Chercheur Invité de CNRS). Le travail a consisté en l'analyse d'observations d'ISS pour l'émission à haute altitude et à caractériser la couche nuageuse au pôle sud.

En 2015 et 2016, nous allons recevoir deux chercheurs. D'abord, Christophe Sotin (Jet Propulsion Laboratory, NASA, Pasadena, CA) pour un mois en octobre (Programme Chercheur Invité de CNRS). Le travail portera sur l'utilisation des données du spectromètre VIMS sur Cassini, et en particulier sur les des données du spectromètre VIMS sur Cassini, et en particulier sur les mesures en occultation. Ensuite, nous recevrons Robert West (Jet Propulsion Laboratory, NASA, Pasadena, CA) pour un séjour plus long (Programme Mobilité Entrante Région Champagne-Ardenne).

Ils sont partis voir ailleurs...

Nous avons aussi proposé à des étudiants des séjours à l'étranger, dans les institutions où nous avons des collaborations. Deux séjours ont eu lieu aux Etats-Unis. Nous avons déjà un autre candidat au départ (Benoît).

Au printemps 2010, nous avons envoyé un étudiant en 2eme année du Master NOA (Nanosciences Optique Atmosphère) de l'université au Lunar and Planetary Laboratory (Université d'Arizona) au sujet du cycle du méthane sur Titan (programme Mobilité Sortante Université de Reims Champagne-Ardenne). Il y a passé 2 mois 1/2, puis 15 jours à Londres, (les 2/3 du stage à l'étranger) et a utilisé une version 2D du modèle de climat de Titan.

Enfin, en novembre 2014, le doctorant Daniel Toledo a passé un mois au Jet Propulsion Laboratory (NASA - Pasadena) pour travailler avec Robert West sur le transfert radiatif et l'analyse de photos prises par ISS (Programme MOBDOC Université de Reims Champagne-Ardenne). Ce travail a abouti à une publication incluant le travail réalisé lors du séjour.

Workshop Titan Aeronomy and Climate...

Dans le cadre du projet ANR Apostic porté par le laboratoire, nous organisons un atelier international (workshop) à Reims fin juin 2016 autour de l'atmosphère de Titan, de l'analyse des observations de Cassini/Huygens, de la compréhension du système climatique et des problèmes encore à résoudre. En marge de cette évènement une conférence grand public sera donné par Christophe SOTIN (NASA/JPL) sur l'exploration des océans extraterrestres.